Café et entraînement  

Si vous croyez que boire un café avant votre entraînement peut vous déshydrater, détrompez-vous! Étonnamment, que l’on boive un café ou un verre d’eau, la production d’urine est la même. Les études démontrent que l’effet diurétique de la caféine est presque nul lorsque consommé en quantité modérée (≤ 3 à 4 tasses de café par jour).


Ajoutez une légende pour améliorer la signification de cette image.

Même que prendre un café avant votre entraînement pourrait avoir des effets bénéfiques! La caféine peut favoriser la concentration, diminuer la perception de la fatigue, augmenter la capacité à fournir un effort, prolonger la durée d’un effort en endurance et améliorer l’utilisation des gras à l’effort, permettant ainsi d’épargner les réserves de glycogène. Pour obtenir les effets potentiels escomptés, il est recommandé de consommer 2 à 3 mg de caféine par kilogramme de poids, 30 à 90 minutes avant l’effort. Cela représente environ 200 mg de caféine, soit l’équivalant de deux cafés filtres.

Lire